Zone client


Les fenêtres en bois produites par la société CDM possèdent de nombreux avantages qui doivent faire leur utilisation facile et agréable. Elles sont équipées de la quincaillerie enveloppante de bonne qualité, les paquets des vitres thermoisolantes, la couche acrylique du vernis de résistance améliorée à l`action des facteurs atmosphériques. En remplissant toutes les exigences concernant le montage, la garantie pour les fenêtres est accordée par CDM pour la période durant à 5 ans. Le montage de la menuiserie doit être réalisé par les travailleurs expérimentés spécialisés en montage qui possèdent le savoir professionnel. Ci-dessous on présente les étapes de base du montage de la menuiserie qui assurent la réalisation correcte et efficace de travaux de montage :

  • la vérification et la préparation de la baie dans le mur,
  • le positionnement de la fenêtre dans la baie,
  • le fixation du dormant au mur,
  • la mise en œuvre de l`isolement autour du dormant,
  • le réglage de la quincaillerie

 

1. La vérification et la préparation de la baie dans le mur

Chaque fenêtre doit être positionne dans la baie qui est déjà prête. Il est idadmissible de soutenir le dormant de fenêtre par le mur en train de le construire, l`utilisation du dormant comme un élément de coffrage servant à la réalisation du linteau du mur au-dessus de la fenêtre. Dans ce cas-là, la fenêtre sera encastrée étroitement, sans isolement nécéssaire, et ce qui est pire, les contraintes de la construction du mur sont transférées par la fenêtre, ce qui cause son fonctionnement incorrect. Alors la baie dans le mur doit être plus large de 3 à 4 cm que la largeur du dormant (de 1à 2 cm de chaque côté) et plus haute de 5 à 8 cm (1à 2 cm du haut et de 3à 6 cm du bas).

Les angles de la baie doivent être de 90⁰, et les lignes transversales ne doivent pas différer de plus de 1 cm, ce qu˛on peut vérifier par exemple à ląide d`une bande ou une ficelle. Si la baie dépasse les dimensions recommandées, on consomme inutilement plus de matériau, et si les angles ne sont pas droits, cela peut entraîner la « déformation » du dormant. Toutes les surfacees intérieures de la baie doivent être si lisses que c`est possible, sans défauts, et la couche d`isolement intérieure doit déborder de la surface du mur dans l`embrasure. La surface inférieure de la baie doit être homogène, égale, construite de la couche du matériau ligaturé, sur laquelle on peut appuyer la fenêtre d`une manière stable.

 

2. Le positionnement de la fenêtres dans la baie

Pour faciliter la manipulation de la fenêtre pendant l`encastrement il faut démonter les vantaux et se servir seulement du dormant. Pour la rofondeur d`encastrement de la fenêtre et du seuil dans la baie , il est important que l`isotherme du point de rosée (10°C) pour le mur passe par la fenêtre. Seulement dans ce cas-là on peut éviter le phénomène de la condensation de la vapeur d`eau de l`intérieur de la fenêtre. Dans le mur constitué de couches successives isolées de la laine minérale ou du polystyrène expansé, cette isotherme est normalement limitée par la couche du matériau d`isolation, et pour cela il faudrait monter la fenêtre à la hauteur de ce matériau (plus précisement la profondeur de la baie). Après le positionnement du dormant sur le seuil, il faut ajuster le niveau et la ligne verticale des côtés du dormant à l`aide du niveau de maçon, et caler préliminairement en position correcte. Il faut se rapeller que la distance entre le dormant et le mur soit la même. Dans le cas de l`embrasure finie avec l`enduit il est recommandé de séparer l`enduit intérieur de l`enduit extérieur, le mieux à l`aide de la couche d`isolement.

 

3. La fixation du dormant au mur

La société CDM recommande de fixer les fenêtres à l`aide des ancres systémiques pour le montage des fenêtres en bois (fig. 1). Il ne faut jamais utiliser des ancres de montage pour les fenêtres PVC. Les ancres de fixation sont fixées au dormant avant de le positionner dans la baie, à distance de 15 cm de chaque coin, l`écart entre les ancres successives ne doit pas dépasser la valeur de 700mm (fig. 2). Les ancres doivent être fixées au dormant à l`aide des vis à bois 3,5×40 mm. Après le pré-encastrement du dormant et après le calage, on fixe les ancres au mur en utlisant pour cela les chevilles expansibles. Il faut se rapeller que chaque ancre doit être fixée au mun à l`aide de deux chevilles expansibles.

 

4. La mise en œuvre de l`isolement autour du dormant

La fenêtre en bois se caractérise du degré de calorifuge k =1,4 – 1,9 et par une haute étanchéité à la pénétration de l’eau et du vent. Si on veut garder ces paramètres pour toute la baie, il faut étancher la fissure entre le dormant et le mur de manière qu`elle soit résistante à la pénétration de l`eau et du froid. Pour ce but, à présent on utilise le plus souvent les mousses polyuréthannes de montage, qui après le remplissage de la fissure se gonflent en l`étanchant complètement. Dans ce cas-là, il existe un danger qu`une personne peu expérimentée qui dose la mousse peut en mettre trop et cell-ci déborde à l`extérieur , ce qui peut repousser le dormant du mur, et par conséquent, c`est un renflement qui apparaît. Pour le prevenir, il faut utiliser surtout les mousses de basse densité, et en plus, pendant l`étanchement de la porte de balcon à la mi-hauteur de la porte, li faut mettre une planche d`entretoise placée de manière permettant d`éviter l`endommagement du dormant de fenêtre. Mais il faut se rapeller toujours que la mousse de montage est seulement le matériau d`isolement et qu`il est inasdissible de l`utiliser comme le seul élément de fixation de la fenêtru au mur.
La couche d`isolement autor du dormant doit êtrte homogène, sans intervalles, et son épaisseur doit étre la même. Du côté extérieur, le long de la fissure, il faut aussi mettre une couche d`isolement contre l`eau et humidité, préparée d`une manière partilulièrement soigneuseuse le long de la partie inférieure du châssis, près des coins et et près des zones proches du lieu de contact avec les éléments en tôle. Un bon matériau pour préparer un tel isolement sont les mastics durs, par exemple le mastic silicone.
Après le durcissement de la mousse polyuréthanne, il faut enlever les cales qui supportent le dormant du haut et de deux côtés en laissant les cales en bas. Puis, il faut révérifier la ligne verticale et les lignes transversales du dormant et remplir de la mousse polyuréthanne les orifices formés par les cales enlevées.
Afin d`éviter la pollution des fenêtres par la mousse polyuréthanne , la société CDM recommande de coller une bande de papier autour du dormant. Il faut se rapeller que cela doit être une bande spéciale servant à protéger la surface acrylique, et qu`il faut la décoller juste après l`étanchement des fenêtres à l`aide de la mousse polyuréthanne.

 

5. Le réglage de la quincaillerie

Les fenêtres CDM sont équipées de la quincaillerie enveloppante verouillant les vantaux de fenêtre à plusieurs points sut tout le périmètre de la fenêtre qui permettent de se servir d`une seule poignée pour ouvrir ou basculer la fenêtre.
La quincaillerie enveloppante est un mécanisme très précis qui possède quand même une tolérance de quelques milimètres dans plusieurs positions de réglage. La quincaillerie utilisée par la société CDM est réglée à l`aide d`une petite clé Allen, conformément à l`instruction de réglage de fenêtre. Sur la base de l`instruction, chaque utilisateur peut régler indépendamment les fenêtres.
Après avoir fixé des vantaux sur le dormant, le montagiste doit vérifier le fonctionnemet correct des fenêtres, graisser les éléments de la quincaillerie aux endroits indiqués dans l`instruction, et si besois, faire le réglage. Les vantaux de fenêtres doivent s`ouvrir et basculer légèrement, sans aucun frottement ou résistance, le serrage du vantail au dormant doit être égal sur tout le périmètre.

 

6. Travaux de finition

Après les travaux de montage et réglage terminé, l`équipe des montagistes doit laisser le lieu de traval rangé.
Le montagiste doit être capable de réparer les endroits endommagés , par exemple les endroits où il a enlevé les enduits pour les montage des ancres. Pendant le montage il faut se rapeller que l`opération finale du montage de la nouvelle fenêtre est le montage de l`appui de fenêtre. Du côté extérieur, il faut se rapeller des éléments de tôlerie qui sont montés au-dessous du jet d`eau de fenêtre, en protégeant le mur contre l`action de l`eau. Un élémentem esthétique constituent les baguettes couvrantes situées autour des fenêtres, installées à l` extérieur et à l`intérieur des pièces.

Les outils et matériaux nécéssaires :
1. La mousse polyuréthanne à composant unique de basse densité.
2. La bade auto-adhésive de papier pour les surfaces acryliques.
3. Le niveau de maçon.
4. La perforatrice à percussion,.
5. Les ancres de montage.
6. Les cales.
7. Les outils pour le réglage des fenêtres et portes.
8. Les vis à bois et les chevilles expansibles.

 

pdf Le schéma du montage des fenêtres

pdf Ciepły montaż